Sur les traces de Vauban ACTE III…


Vous ne le savez peut être pas, mais maintenant vous le saurez, ou vous l’essorez si vous pensez que je vous raconte des salades, mais samedi soir à Gravelines avait lieu le Trail des Remparts, où l’on rampe tard, pour certains, histoire de découvrir, bien qu’il n’ait pas eu trop chaud, Vauban, Sébastien Leprestre de son prénom, mais pas de sa profession.

C’est sans Lully, mais avec des bâtons que les marcheurs ont ouvert le bal, comme SHREK (ben oui il est tout vert).
On commence la journée avec 130 marcheurs qu’on n’oubliera pas, nos marcheurs indélébiles…

Pour continuer le bal, Vienne non pas les valses, mais les mini-poussins et Poussins, 60 gallinacés déjà bien dur à cuire, On Rôtir le manteau et c’est parti, malgré leur jeune âge ils n’ont pas hésité à  mouiller leurs plumages pour aller chercher le phénix des hôtes de ces bois..

Les plus grands nous rejoignent  pour 3 kilomètres champêtres et si en musique, c’est rare de voir Du Cornet en fanfare, en Course à pied c’est devenu une habitude avec Audrey…
Et pour Rémi Mariette même s’il n’a qu’un petit frère, aujourd’hui c’est un triplet à lui tout seul ( victoire en 2013/2014/2015 )

Même si Vauban vivait sous le roi soleil , c’est sous la pluie qu’il donna le départ du 10 km et du 20 km accompagné de ses plus braves soldats ,… 470 illuminés lumineux s’en allèrent tout simplement , comme Dominique nique nique… Sans leurs sœurs mais avec le sourire.
Je n’y étais pas, mais il parait que le départ était canon. 
Un parcours noct-Urne jusqu’à la maire, mais pas en 2 tours….

La nuit tombait les concurrents aussi, descendant religieusement, pas sur les dents mais sur les fesses, si seulement  Sébastien Leprestre , s’attendait à autant de cul-raie  à terre…

A noter la présence d’un champion, John Gadret, un mec qui m’épate qui m’épate qui m’épate comme Pantani ! Un mec affuté comme jamais surement grâce à un régime sans selle.

Pour les résultats,  ça vous semblera Bisaert, mais la vainqueur du 10 km est tout de suite partie sous la douche, bien qu’elle préfère les bains Marie. Ne restait alors que le 1erhomme, qui la semaine dernière était sur la promenade des anglais et aujourd’hui s’est promené en glaise…

Sur le 20km, Ludovic malgré la fatigue, est tout sourire, l’or aidant à cela bien évidemment, est le grand vainqueur de l’épreuve…

Chez les féminines c’est fanny Rébier, une championne, beaucoup de victoires parait il enfin c’est ce qu’un spectateur me cita d’elle et à Gravelines on s’y connait en citadelle…. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now